Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 07:30

 

 

Bibracte (Mont Beuvray)        (à 6 km)

Edifiée sur le Mont Beuvray, à quelques encablures du massif du Haut Folin (901 m), entourée de remparts, peuplée d'environ 12000 habitants, Bibracte était la capitale d'un des peuples les plus puissants de la Gaule, les Eduens.

C'est ici que Vercingétorix fut proclamé chef de la coalition gauloise. Mais c'est aussi à Bibracte que Jules César, vainqueur à Alésia, acheva la rédaction de ses "Commentaires sur la Guerre des Gaules".

Quelques décennies après la conquête romaine, Bibracte fut abandonnée au profit d'Augustodunum, la future Autun, à 25 km du Mont Beuvray. Et la ville s'endormit pour des siècles, fossilisée, conservée au coeur de la forêt.

Redécouverte, identifiée et explorée depuis le milieu du 19ème siècle, Bibracte est devenue une référence pour l'étude des peuples celtes. Les fouilles ont repris en 1984 avec le concours de chercheurs venus d'une dizaine de pays européens.

En 1996 a été inauguré le musée de la civilisation celtique. Ses 1600 m2 d'exposition recréent, à l'aide de maquettes, de supports audiovisuels et d'objets découverts dans les fouilles, le cadre de vie de nos lointains ancêtres. Chaque année une exposition temporaire met en valeur un des aspects de la vie quotidienne à leur époque. (en 2009, "La Tène, un pont de l'âge du fer chez les Helvètes").

Site exceptionnel le Mont Beuvray séduit aussi par ses paysages et par ses "queules", hêtres tordus aux formes fantastiques. Du sommet la vue s'étend jusqu'aux rocs erratiques d'Uchon avec en arrière plan - si le ciel est bien dégagé - les Alpes et le Mont Blanc. Dans la vallée on aperçoit le Temple des mille bouddhas, reconstitution monumentale d'un temple du Bhoutan, spectacle insolite et dépaysant au coeur de la Bourgogne profonde.

 photos Antoine Maillier © BIBRACTE

Pour visiter : Musée de la civilisation celtique - 71990 Saint Léger sous Beuvray

Tél : 03 85 86 52 35     Courriel : info@bibracte.fr     Site : www.bibracte.fr

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Autun        (à 20 km)
Autun

Autun-vue-g--n--rale.jpgautun-kiosque-musique.jpgautun-Les-T--lots.jpg


 
Autun-cath--drale-copie-1.jpg"Sœur et émule de Rome", ainsi était décrite l'opulente cité d'Augustodunum. Bien que d'une Autun-tympan.jpgimportance moindre Autun demeure une ville attachante. La beauté de son cadre, l'harmonie de son plan de ville, les vestiges de l'époque gallo-romaine, les rues médiévales, les sculptures de la cathédrale et les richesses de ses musées ne peuvent que séduire les visiteurs.

De ce qu'était la ville antique subsistent aujourd'hui deux portes monumentales, de superbes remparts, les ruines d'un théâtre de 20000 places, l'imposant temple de Janus et l'énigmatique Pierre de Couhard.
autun-art-roman.jpg
En partie détruite lors des invasions du 3ème siècle la ville va connaître un regain de prospérité au Moyen Age, sous l'impulsion de Nicolas Rolin fondateur de l'Hôtel-Dieu de Beaune et de son fils Jean qui participa activement au renouveau artistique. 

La cathédrale Saint-Lazare est l'une des plus belles églises romanes de style clunisien de la région, parée de gothique flamboyant. Le tympan du portail central, œuvre de Gislebertus,est remarquable.

                                                               
Le Musée Rolin présente un fonds médiéval comprenant notamment "la nativité au Cardinal Rolin" par le Maître de Moulins et la "Vierge polychrome d'Autun". Il abrite également des départements consacrés à l'archéologie gallo-romaine, à  la peinture européenne à partir du 17ème siècle et à l'histoire régionale.  

A proximité, le Muséum d'Histoire naturelle retrace le passé géologique du Morvan. Il présente, dans son contexte d'époque, une belle collection de minéraux et de fossiles.
 
Tous les mercredis et vendredis la place du Champ de Mars s'anime.C'est jour de marché et l'occasion d'admirer les beaux édifices qui l'entourent : Le théâtre à l'italienne bâti à la fin du 19ème siècle, l'Hôtel de Ville et sa bibliothèque ainsi que le Lycée Bonaparte qui abrita du temps des jésuites Napoléon, Joseph et Lucien Bonaparte. autun-porte-d-aroux.jpgAutun-rempart.jpg
autun-temple-de-janus.jpg
.


_____________________________________________________________________________________________________________________________________



Beaune       
(à 70 km)             www.ot-beaune.fr          www.hospices-de-beaune.com    


IMG-1185.JPGbeaune-1-copie-1.jpgIMG-1194.JPG

        Célèbre pour ses Hospices et ses remparts, Beaune est non seulement la capitale des vins de Bourgogne, mais encore une ville d'art médiévale au charme surprenant. Ce sont les Gaulois qui ont construit les premières maisons de la ville vers 52 avant J.C. D’où le nom de Beaune provenant du Dieu solaire celtique Belen.

        Après les invasions barbares, Beaune se développe. Une enceinte forte est construite au XIIème siècle, située sur le tracé de l’enceinte actuelle. Cette voie de passage entre le Nord, le Midi et l’Est devient alors la capitale du Duché de Bourgogne. Les Ducs choisissent d’établir leur palais et leur parlement à Beaune.

Beaune, ville d’art et de culture, détient une histoire cachée derrière les façades des monuments privés ou publics. 
        En témoignent : l’Hôtel-Dieu ou Hospices de Beaune, fondé en1443 par Nicolas Rolin et Guigone de Salins son épouse, pour venir en aide aux nécessiteux, l’Hôtel  des Ducs de Bourgogne où est installé le musée du vin, la collégiale basilique Notre-Dame de style roman clunisien, la porte Saint-Nicolas et l’ancienne Église de l’Oratoire, le couvent des Minimes, les remparts avec leurs tours imposantes, etc…

        Située au coeur d’un grand vignoble, la cité médiévale est devenue au fil des ans, la capitale du Bourgogne. Beaune est la ville des maisons de vins dont les caves laissent vieillir des millions de bouteilles, maisons parfois très anciennes, spécialisées dans l’élevage et le commerce des vins. Tous les ans la vente des vins  des Hospices de Beaune attire quelques célébrités et des milliers de curieux.

beaune-le-march--.jpghospices-room-of-the-poor-p.jpg

IMG-1198.JPGIMG-1242.JPGMus--e-du-vin-Beaune.JPG
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Vézelay        (à 100 km)
          
     
     Aux confins du Morvan, Vézelay "la colline éternelle" chère à Maurice Druon, petit village de moins de 600 habitants, mondialement connu pour sa Basilique Sainte Madeleine,  merveille de l'art roman bourguignon, reçoit chaque année des centaines de milliers de visiteurs. 
          Construite au début du 12ème siècle la basilique voit passer d'illustres personnages : Saint Bernard, Saint Louis, l'archevêque de Cantorbery Thomas Becket… Richard Cœur-de-Lion et Philippe Auguste s'y rencontrent avant leur départ pour la troisième croisade.
          Plus tard c'est le début d'un long déclin. Ruinée par la guerre de 100 ans, pillée par les huguenots en 1569 elle est en partie détruite à la Révolution. C'est à Viollet le Duc que reviendra, après vingt années de travaux de restauration - parfois contestés- l'honneur de sauver Vézelay de l'oubli. 
          Etape obligée sur la route de Saint Jacques de Compostelle, Vézelay compte parmi ses habitants de nombreux intellectuels adeptes des lieux où souffle l'esprit. L'UNESCO a inscrit la basilique et le village à l'inventaire du patrimoine mondial.
                                   
vezelay2-colinne-copie-1.jpgv--zelay-rue.jpg

vezelay-d-avion.jpgvezelay-portail.jpgVezelay030.jpg

_____________________________________________________________________________________________________________________________________


Château de Bazoches        (à 70 km)    www.chateau-bazoches.com

Le château de Bazoches présente un double  intérêt historique et touristique


Le XIIème siècle

C’est à cette époque, vers 1180, que fut édifié le château tout comme la basilique de Vézelay (située à 10 kilomètres) d’où partirent pour la troisième croisade les rois Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion qui s’arrêtèrent à Bazoches avant de gagner la Terre Sainte.Bourgogne-Bazoches.jpg

Le Maréchal de Vauban

Celui-ci acquit Bazoches, en 1675, grâce à une importante subvention que lui accorda Louis XIV, à la suite du siège de Maëstricht (Hollande) où la ville fut prise en treize jours seulement.
Dès 1680, Vauban transforma le château en garnison. Il fit fermer, dans sa partie supérieure, l’aile ouest du château qui, jusqu’alors, était ouvert sur la vallée et fit percer un deuxième portail afin que le
s carrosses puissent évoluer plus aisément dans la cour intérieure. Il compléta les communs en agrandissant les écuries (pour y recevoir une soixantaine de chevaux) et créa un pédiluve.

2007 représente pour le château de Bazoches sa 15 années de travaux ininterrompus, sa 11ème année d’ouverture au public et bien entendu le 300ème anniversaire de la mort de son illustre propriétaire le Maréchal de Vauban.

Classé parmi les plus hauts lieux du tourisme bourguignon, le château de Bazoches est cette année Site Candidat au Patrimoine Mondial de l'Unesco dans le cadre du Réseau des sites majeurs Vauban.



Bazoches-ch--teau.jpg

 

 








______________________________________________________________________________________

Le Temple des 1000 Bouddhas        (à 30 km) 
www.mille-bouddhas.com

Le Très Vénérable Kalou Rinpoché (1904-1989) a fondé le centre en 1974. Il est connu comme « Lama Kyabjé » : le Lama, Seigneur du Refuge. S’il a pu guider des milliers d’êtres de par le monde, c’est parce qu’il était un lama doué d’un amour incommensurable et universel, un détenteur de méthodes efficaces pour aider les êtres à se sortir de l’océan de souffrances du samsara.

Dans la tradition, on considère que tout provient du Lama qui est en essence l’union de tous les bouddhas et de toutes les divinités : les initiations, les instructions de pratique, les bénédictions, et même les réalisations. D’où la nécessité pour les disciples sincères de cultiver une confiance stable dans le Lama, sur la base d’une compréhension juste de ses qualités. Et pour le Lama de se montrer lucide et prudent avant d’accepter de nouveaux disciples.

1000bouddhas2-copie-1.jpg1000bouddhas1bis-copie-1.jpg


























1000bouddhas6-copie-1.jpg1000bouddhas4.jpg














______________________________________________________________________________________________________


Les Tryptiques de Ternant (Nièvre)       
(à 35 km)                         
www.ternant.fr     

ternant-1.jpg
Ternant, village proche de Luzy,  est une ancienne baronnie dotée d ‘une forteresse.

Au XVè siècle le baron
Philippe de Ternant fut chambellan de Philippe le Bon, duc de Bourgogne ; son fils, Charles de Ternant, fut compagnon d’enfance de Charles le Téméraire.

Ils commanderont la réalisation des deux triptyques qui aujourd’hui font la réputation de Ternant : 

- le retable de la Vierge, œuvre d’un atelier flamand  

- et le retable de la passion qui serait lui l’œuvre d’un atelier brabançon ; ternant-2.jpg
suite à leur restauration, ces triptyques sont actuellement mis en valeur dans un vitrine adéquate.

Une exposition, également à l’église de Ternant, décrit les techniques, styles ainsi que les différents stades de la restauration.

A proximité on recommande la visite de l'Eglise de Semelay.

Pour aller à Luzy : 

Deux possibilités, l'une par Saint léger sous Beuvray et l'Etang de Poisson, l'autre par l'Echenault, Le Puy, Petiton et la jolie vallée de la Chaute, Larochemillay.

_____________________________________________________________________________________________________



Château de La Rochepot        (à 55 km)       www.larochepot.com 
 

Le Château de La Rochepot se dresse sur son piton rocheux depuis le XIIIe siècle, à proximité du château primitif d'Alexandre de Bourgogne (XIe siècle) dont on aperçoit les ruines en se promenant alentour.

Au XVe siècle, il devient la demeure des Seigneurs Régnier et Philippe Pot, tous deux Chevaliers de la Toison d'Or et Conseillers des Ducs de Bourgogne.

Chateau-Rochepot-5.jpg

Chateau-Rochepot-6-copie-1.jpg














ChateaudelaRochepotCourtyard.jpgChateau-Rochepot-int--rieur-copie-1.jpg












____________________________________________________________________________________________________

Abbaye de Fontenay        (à 100 km)      www.abbayedefontenay.com   
 

L'abbaye de Fontenay est l'un des plus anciens monastères cisterciens d'Europe. Fondée en 1118 par Saint Bernard dans un vallon marécageux de Bourgogne, l'abbaye a traversé plus de huit siècles sans que le temps n'altère sa magnifique architecture romane. A l'exception du réfectoire qui a été démoli, toutes les salles sont parfaitement conservées: l'église, le dortoir, le cloître, la salle capitulaire, le chauffoir, la salle des moines et la forge. Fontenay attire maintenant chaque année plus de 120.000 visiteurs venus du monde entier. Outre les visites, des manifestations culturelles sont organisées chaque été (concerts, théâtre...).

fontenay-3-copie-1.jpgfontenay-4-copie-1.jpgfontenay-copie-1.jpg













fontenay-2-copie-2.jpg
  

Partager cet article

Repost 0
Published by rené denis
commenter cet article

commentaires

gite tours 11/06/2016 18:51

Bonjour
Que de beau endroit a faire connaitre a nos invités
merci

Sandra 11/02/2015 23:59

Un grand merci pour ce blog qui donne vraiment envie d'aller en Bourgogne.

visit 17/05/2014 13:22

A big thanks to the author for taking the effort and time to share this article with the readers about the Mont Beuvray, which is a place of natural beauty and relaxation. I am glad and excited to be here on your site and i wish to be here again.